Ne tirez pas sur l’ambulance ou ne mettez pas tout le monde dans la même charrette ? (Ca marche aussi avec sac ou panier)

Comme à chaque affaire de dopage en sport, j’ai mal au sport. Comme à chaque affaire de dopage en athlétisme, j’ai mal à l’athlétisme. Cette affaire Calvin est désastreuse. Désastreuse pour le sport, désastreuse pour l’athlétisme, désastreuse pour la course sur route et les épreuves de longues distances. Je me sens cocu une fois de plus. Car mon amour de cette discipline m’a rendu aveugle. C’était tellement beau que je voulais y croire. Comme aux contes de fées, comme au Père Noël, comme au prince charmant et à sa princesse. Alors plus dure est la chute, forcément, en tant que supporter et spectateur. Mais en moi, il y a aussi le coureur. Celui qui a essayé d’être champion du monde de lui-même et qui, comme il n’y est pas arrivé tout seul, l’est devenu deux fois par équipe et une fois comme entraîneur. Mes disciplines à moi c’était le 100km et le 24 heures. Essayez d’expliquer lorsque l’on vous demande si « champion du monde par équipe, c’est parce que vous avez couru 100km en relais ? » que vous les avez courus seul et que l’équipe est la somme des performances de chacun. Et de surcroît que vous les courez à presque 15km/h. Distance et vitesse que le commun des mortels de fait pas en vélo (c’est ce qu’on me faisait souvent remarquer). Expliquer que vous avez couru 242km en 24 heures, soit 6 marathons consécutifs en 4h. Performance qui suffit au bonheur du commun des mortels sur une seule fois 42.195km. Alors ces athlètes qui trichent me salissent et salissent tous ceux qui essaient loyalement de donner le meilleur d’eux-mêmes. Parce qu’il est tellement facile de mettre tout le monde dans le même panier. Ces affaires jettent le discrédit sur notre sport et sur ses athlètes de haut niveau. Comment expliquer derrière ça qu'on peut courir 100km à presque 15km/h à l’eau claire ou 242km en 24 heures sans rien prendre ? J'ai fait du haut niveau sur des distances qui paraissent impossibles à des vitesses qui semblent impensables. Alors forcément ça donne de l’eau au moulin de ceux qui ne veulent pas y croire. Chaque cas comme celui-là contribue à décrédibiliser ce sport, à le salir. C’est une offense à tous ceux qui ne trichent pas et sont guillotinés dans la même charrette, le même panier, le même sac … A merde et ça fait ch..r.